Capteur humidité

Capteur humidité : Comparatif des meilleurs avec avis clients positifs

Un capteur humidité nous aidera à connaître l’humidité relative présente dans l’air ambiant, dans le bois ou dans le sol de notre jardin, de nos pots ou de notre jardin afin que nous sachions quand il faut arroser. Il est également connu sous le nom d’hygromètre ou d’humidificateur et est un appareil très polyvalent et facile à utiliser.

Capteur humidité : Réductions et comparatifs du meilleur produit

Cela est évident lorsque l’on regarde le ThermoPro TP65, que nous avons choisi comme le meilleur capteur humidité du moment dans le cadre de cette comparaison faite sur la base des avis des utilisateurs d’Amazon. Il est doté d’un grand écran tactile LCD facile à lire, convient pour une utilisation à l’intérieur comme à l’extérieur et effectue des mesures extrêmement précises. On peut dire la même chose de cet hygromètre numérique de l’UMI, qui a été son principal rival. Deux instruments très intéressants pour augmenter le confort à l’intérieur de la maison.

Capteur humidité Le meilleur, notre choix : l’appareil de mesure de la température et de l’humidité ThermoPro TP65 sans fil

Tout d’abord, nous aimerions parler du meilleur capteur humidité de la marque ThermoPro selon les utilisateurs d’Amazon, qui lui ont attribué une note de 4 sur 5 avec 5 étoiles. Andres en parle comme d’un “capteur humidité d’intérieur et d’extérieur avec un grand écran tactile facile à lire”, auquel Toni ajoute qu’il “a un design de bureau, mais il peut aussi être accroché. Très polyvalent et fonctionnel”.

Cet capteur humidité tactile, facile à lire et rétroéclairé, est doté d’un écran LCD de 6,6 x 7,9 cm avec lumière bleue qui indique la température ainsi que l’humidité relative ambiante. Il peut être utilisé à l’intérieur comme à l’extérieur, car il est équipé d’un dispositif à distance qui peut être placé à l’endroit le plus approprié pour la mesure, à condition qu’il soit dans une portée de 60 mètres. Ils fonctionnent dans une plage de température de -20 à 70°C et une plage de température de 10 % à 99 %.

Capteur humidité Deuxième option : capteur humidité domestique UMI

Nous allons maintenant utiliser le meilleur capteur humidité de la marque UMI, basé sur les évaluations des utilisateurs d’Amazon. Ils lui donnent une note moyenne de 4,6 sur 5 avec 80 % de critiques 5 étoiles. “C’est un capteur humidité avec une mémoire maximale et minimale pour la comparaison et l’analyse”, explique Ricardo. Javier ajoute qu'”il fonctionne avec des piles AAA, peut être placé n’importe où et a un design agréable et moderne”.

Nous parlons ici d’un capteur humidité avec un indicateur de batterie faible et une faible consommation d’énergie qui possède un écran tactile LCD de 4 pouces avec une lumière bleue. Il affiche les données de température et d’humidité dans un grand format, tout en occupant un espace plus réduit, il affiche également les enregistrements maximum et minimum des dernières 24 heures. Il peut être placé sur une table, accroché au mur ou sur une surface métallique grâce à son aimant. Il est très facile à utiliser et se met à jour toutes les 10 secondes.

Capteur humidité Alternative : Capteur humidité numérique Proster

Finissons de parler de ce qui, selon les commentaires des clients d’Amazon, est le meilleur capteur humidité de la marque Proster. Il obtient une note de 3,9 sur 5 avec 47 % des notes maximales. L’un d’eux est donné par Kathy, qui dit que “c’est un capteur humidité idéal pour le bois et les matériaux de construction. D’autre part, Xavi souligne que “je cherchais une bonne offre pour les capteurs humidité et, franchement, pour ce prix, il n’y en a pas de meilleur”.

Cet capteur humidité dispose de 4 modes de fonctionnement en fonction du matériau à analyser et d’un simple panneau de commande. Sa structure est en plastique ABS très résistant et glissant au toucher et comprend une housse de protection. Ses broches avec électrodes offrent une précision de +/- 2 % et son écran LCD possède une fonction de rétention de la valeur pour afficher les résultats.

Comparatif des meilleurs capteur humidité arduino

Comparatif des meilleurs capteur humidité sol

Comparatif des meilleurs capteur humidité jardin

Comparatif des meilleurs  capteur température et humidité connecté

Comparatif des meilleurs capteur d humidité mural

Comment choisir un capteur humidité et que faut-il prendre en considération avant d’en acheter un ?

Les prix des capteurs humidité sont fixés en fonction de leurs caractéristiques et de leurs performances. Ce sont les principaux aspects à prendre en compte pour choisir correctement et ne pas trop dépenser :

Utilisation : nous devons choisir un capteur humidité adapté au jardin, au verger, à la serre, au bois ou à l’environnement en fonction de l’usage que nous allons lui donner.
Précision : les meilleurs capteurs humidité offrent une marge d’erreur inférieure à +/- 2%.
Fonctions supplémentaires : l’achat d’un capteur humidité multifonctions avec réveil, système d’arrêt automatique, mémoire pour le stockage des mesures et indicateur de piles faibles nous apportera bien d’autres informations intéressantes et sera plus facile à utiliser.
Emplacement : un capteur humidité extérieur doit être étanche et doté d’un capteur résistant au vent et au froid. Cependant, si nous voulons l’utiliser à l’intérieur de la maison, nous pouvons choisir entre un modèle avec un montage mural ou un modèle de bureau portable.
Analogique ou numérique : ce dernier permet des lectures plus faciles et offre des mesures très précises et rapides.
Construction : en général, les capteurs humidité en plastique sont bon marché et esthétiques. Cependant, les compteurs en acier inoxydable et en aluminium sont beaucoup plus résistants.
Affichage : plus c’est grand, mieux c’est. Actuellement, les capteurs humidité à écran tactile sont les meilleurs sur le marché.
La marque : ThermoPro, UMI, Proster et Stihl sont les meilleures marques de mesureurs d’humidité à l’heure actuelle. Ils disposent d’une grande variété de modèles de haute qualité dont les prix varient de 15 à 30 euros.

Qu’est-ce qu’un capteur humidité ?

Un capteur humidité est un appareil analogique ou numérique qui sert à connaître le pourcentage d’humidité relative ou absolue présent dans l’environnement ou dans un matériau donné tel que le bois. En fait, c’est un outil de base pour les menuisiers, les scieries et les ébénistes, car une humidité trop importante peut entraîner un mauvais ajustement des pièces et des joints et rendre nécessaire l’utilisation d’un séchoir à bois.

Comment fonctionne un capteur humidité ?

Un capteur humidité numérique se compose des éléments suivants :

Les broches : une pour émettre la tension électrique et une pour la recevoir. Dans le cas d’un capteur humidité pour plantes, il sera équipé d’une sonde au lieu de broches.
Affichage numérique : pour afficher les résultats de la mesure.
Panneau de contrôle : avec des boutons permettant de régler le fonctionnement de l’appareil.
CPU : responsable de la conversion du temps nécessaire au signal électrique pour voyager en pourcentage de l’humidité du matériau.
Structure ergonomique : pour une prise en main confortable.

L’capteur humidité des matériaux tels que le bois détermine le pourcentage d’humidité en fonction de la résistance qu’ils opposent au passage d’un courant électrique. Il faut considérer que l’eau est un excellent conducteur d’électricité et que, lorsque les fibres sont humides, l’électricité la traverse plus facilement.

Plus précisément, l’capteur humidité du bois utilise deux broches. Une broche envoie un petit courant électrique et l’autre broche le reçoit. En fonction du temps nécessaire pour passer de l’un à l’autre, l’appareil détermine le pourcentage d’humidité présent dans le matériau.

Comment utiliser un capteur humidité ?

Tout d’abord, nous devons vérifier que notre appareil est valable pour le type d’humidité que nous voulons mesurer car, par exemple, un capteur humidité avec une sonde pour le jardin n’est pas le même qu’un capteur humidité pour le bois.

Il en va de même si nous avons acheté un capteur humidité pour l’environnement. Il n’est pas posé directement sur un matériau, mais accroché au mur ou posé sur une table. Il doit être placé à une hauteur intermédiaire dans la pièce et ne pas être exposé à la lumière directe du soleil ou au vent.

Dans tous les cas, c’est la façon d’utiliser un capteur humidité professionnel :

  • On allume l’appareil.
  • Nous choisissons si nous voulons effectuer la mesure en termes d’humidité absolue (g/m3) ou d’humidité relative (%).
  • Nous plaçons les broches ou la sonde dans le matériau.
  • On appuie sur le bouton pour lancer la mesure afin que la tension électrique soit envoyée.
  • En dixièmes de seconde, le résultat apparaîtra à l’écran.

Types d’capteur humidité s

Avant d’acheter un capteur humidité , vous devez considérer qu’il existe les types suivants :

Tensiomètres d’humidité : ou capteurs humidité du sol. Ils indiquent la quantité d’humidité absolue ou relative présente dans le sol d’un verger ou d’un jardin et servent à déterminer quand il faut arroser et avec quelle quantité d’eau. Il s’agit donc d’un instrument de base dans le secteur agricole et dans les serres, les plantations, etc. Ils disposent d’une longue sonde qui est insérée dans le sol et d’un écran qui exprime le résultat de la mesure, qui prend environ 24 heures.
Hydromètre ou capteur humidité : ce sont les capteurs humidité recommandés pour les plantes et les pots. Ils se composent d’une sonde qui est introduite dans le sol et d’un dispositif avec un écran numérique qui exprime la mesure sur la base de celui-ci. Ils peuvent être considérés comme une variante domestique des tensiomètres d’humidité.
Capteur humidité s pour les matériaux : ce sont les meilleurs capteurs humidité pour le bois et les matériaux similaires. Ils ont deux broches qui sont placées sur l’objet. L’un envoie un signal électrique et l’autre le reçoit. Plus le matériel est sec, plus il met du temps à arriver. Selon l’heure, l’appareil affiche le résultat en termes d’humidité relative ou absolue.
Capteur humidité pour le bois par impact de surface : une variante du type précédent et ont la forme d’un marteau. Il suffit de le placer sur le bois et la mesure sera prise en quelques secondes. Il est précis, portable et facile à utiliser. Son seul handicap est qu’il n’est pas valable pour tous les types de bois.
Thermohygromètres : ce sont des appareils de mesure de la température et de l’humidité. Ils possèdent une série de capteurs électriques à l’intérieur qui sont sensibles à la chaleur et au froid ainsi qu’à la présence de vapeur d’eau dans l’environnement. Ils affichent les résultats sur un grand écran numérique. Ils sont généralement placés sur le mur des chambres, des salons et des terrasses.
Les hygromètres analogiques : ils ne servent qu’à mesurer l’humidité présente dans la pièce et à l’exprimer de manière analogique, c’est-à-dire au moyen d’un cadran avec une aiguille. Il y a le dry-bulb, le wet-bulb, le mécanique, etc.
Psychromètre : c’est une évolution de l’hygromètre. Il est utilisé en météorologie et est extrêmement précis. Il se compose de deux thermomètres, l’un exposé à l’air ambiant et l’autre avec une ampoule humide. Il est difficile à utiliser car il nécessite l’utilisation de tableaux et de graphiques pour convertir ensuite les résultats en données fiables.

Où utilise-t-on un capteur humidité ?

Il est évident qu’un capteur humidité pour le jardin et les plantes doit être utilisé directement sur la surface du sol. De même, un capteur humidité est utilisé à la surface du sol. Cependant, l’emplacement de l’appareil se complique lorsque l’on veut mesurer l’humidité ambiante.

Un capteur humidité mural pour les pièces doit toujours être placé sur les murs qui, en revanche, ne sont pas orientés vers l’extérieur de la maison. Il ne doit pas non plus être placé près d’une fenêtre ou dans un endroit qui reçoit la lumière directe du soleil. En outre, il ne peut être situé à proximité d’unités de climatisation, de ventilateurs ou de radiateurs de chauffage.

Un capteur humidité pour l’intérieur de la maison n’est pas non plus le même qu’un capteur humidité pour l’extérieur. Si nous voulons le placer sur notre terrasse, nous devons choisir un modèle approprié.

Comment puis-je savoir si ma maison est humide ? Apprenez à mesurer l’humidité dans votre maison

L’humidité affecte directement la sensation de chaleur et de froid que nous ressentons. En fait, à des taux d’humidité relative supérieurs à 55 %, nous commencerons à transpirer beaucoup en été et à nous sentir “à fleur d’os” en hiver. Le taux d’humidité dans la maison doit toujours se situer entre 25 et 50 %.

Mais comment connaître le pourcentage exact à l’intérieur de notre maison en utilisant des capteurs humidité muraux ? C’est très simple :

Nous plaçons l’capteur humidité dans un endroit approprié comme mentionné dans la section précédente.
Nous fermons les fenêtres et les portes de la pièce pour éviter les courants d’air et les variations de température.
Si nécessaire, nous calibrons le compteur. Les numériques le font généralement d’eux-mêmes.
Nous la laissons fonctionner pendant au moins 3 heures. Nous ne devrions jamais conserver la lecture initiale car elle peut être inexacte.

Si l’humidité relative est inférieure à 25 %, utilisez des humidificateurs pour saturer la pièce de vapeur d’eau afin d’éviter les problèmes respiratoires. Si l’humidité relative dépasse 50 %, il faut utiliser des déshumidificateurs pour la ramener à des valeurs optimales et ainsi réduire la sensation de chaleur ou de froid.

Qu’est-ce qu’un hygromètre et à quoi sert-il ?

Un hygromètre ou hygrographe est un indicateur d’humidité utilisé pour déterminer le degré de saturation de la vapeur d’eau présente dans l’air et d’autres gaz. Il existe deux principaux types d’hygromètres :

Hygromètres analogiques :

Hygromètres à bobine métal-papier : ce sont des capteurs humidité bon marché et imprécis. Ils ont une bande de papier avec du sel à l’intérieur qui, une fois humidifiée, modifie la forme d’un serpentin métallique et exprime le résultat par une aiguille et une échelle.
Hygromètres de tension des cheveux : ils utilisent un cheveu animal ou humain ayant la capacité de retenir l’humidité, attaché à un système d’amplification mécanique capable d’enregistrer les changements de longueur sur un cadran gradué.
Hygromètres à point de rosée : utilisés pour déterminer à quelle température l’air est saturé de vapeur d’eau jusqu’à ce qu’il se condense. Ils utilisent un miroir refroidi et un mécanisme optoélectronique pour détecter ce point de rosée.

Hygromètres numériques :

Hygromètres capacitifs : ils mesurent l’humidité relative en fonction de l’effet qu’elle a sur la constante diélectrique d’un polymère ou d’un oxyde métallique.
Hygromètres résistifs : ils enregistrent les changements produits dans la résistance électrique d’un sel ou d’un polymère conducteur en fonction de la présence d’humidité.
Hygromètres thermiques : ils calculent l’humidité en fonction des changements que cela produit dans la conductivité thermique de l’air grâce à des capteurs électroniques.
Hygromètres gravimétriques : ils mesurent l’humidité ambiante en comparant un échantillon du volume d’air dans la pièce avec un autre échantillon d’air identique mais sec.
Hygromètres électriques : ils utilisent deux électrodes enroulées en spirale auxquelles on applique une tension alternative. Leurs tissus sont chauffés et, en fonction de la quantité d’eau qui s’en évapore, ils mesurent le degré d’humidité de l’environnement.